Je reviens “au pays natal”

Standard

Cette semaine, nous faisons Aimé Césaire et son Cahier d’un retour au pays natal. Il y avait deux extraits pour lire avant le cours, le premier tiré du début, et le deuxième tiré à peu près cinq pages de la fin. Pour moi, cette choix du texte était merveilleuse, parce que le Cahier fait un demi de ma mémoire (Final Year Project: projet de l’année finale). Dans ce poème, Césaire essai de transformer sa relation avec son pays natal, la Martinique. Il utilise beaucoup de langage rare et inventé, pour créer un effet de confusion en le lecteur. Ça ressemble aussi les paroles d’un prophet qui nous brosse sa vision apocalyptique de la fin de la colonisation.

Césaire aussi prend soin de ne pas idéaliser ni son pays ni l’Afrique. Nous voyons qu’il décrit les horreurs actuelles du pays mais également, il ne crée pas une histoire romantique du passé. Il utilise des images violentes qui nous frappent avec leur intensité:

les volcans éclateront, l’eau nue emportera les taches mûres du soleil et il ne restera plus qu’un bouillonnement tiède picoré d’oiseaux marins–la plage des songes et l’insensé réveil.

Pour moi, cette phrase me rappelle du Livre de la révélation (même si je n’ai jamais lu ce livre, mais n’importe). C’est-à-dire qu’avec ce livre, Césaire va déchirer l’ordre coloniale, et les effets de la colonisation sur son pays, et les remplacer avec une nouvelle puissance:

le soleil tourne autour de notre terre éclairant la parcelle qu’à fixée notre volonté seule et que toute étoile chute de ciel en terre à notre commandement sans limite.

Advertisements

About finalyearfrench

I'm a final year student, studying English and French, having taken the long way round to get there (even if I'm still only 24). This blog was originally started as a class assignment, though I'm quickly finding it an excellent procrastination tool! Definite updates: Mondays on French class, and Tuesdays on Creative Writing class. Scattered updates throughout the rest of the week. Je suis étudiante de lettres, dans l'année finale, ayant pris une trotte d'y arriver! J'ai 23 ans. Nouveaux posts: le lundi sur cours de français, le mardi sur cours d'écriture créative. Posts épars tout au long de la semaine.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s